Appel à candidatures – Ecole d’été Politiques des ambiances urbaines avant le 31 mai 12h

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

 Du 3 au 7 septembre 2018, l’Université Lumière Lyon 2 et l’ENSAL, avec l’appui du LabEx Intelligence des Mondes urbains (IMU) et de l’Ecole urbaine de Lyon, le département Langues et Lettres Romanes de l’Université de Liège, le département Médias, culture et communication de l’Université de Liège ainsi que la Faculté d’architecture et d’urbanisme de l’UMONS, organisent l’École d’été « Politiques des ambiances urbaines : sons, images et corps ».

Cette école d’été rassemblera 20 masterant.es et doctorant.es des institutions partenaires françaises et belges ou d’institutions extérieures, autour d’une recherche pluridisciplinaire portant sur un quartier de la métropole lyonnaise.Les travaux (conférences, enquêtes de terrain, élaboration de projets) traiteront d’une part, de l’ensemble des phénomènes de ségrégation ou de non-partage, de surveillance ou de contrôle des espaces urbains et, d’autre part, des perceptions et les représentations de la ville et/ou des habitants qu’ils induisent.

Voir le programme détaillé : https://ecolelyonville.sciencesconf.org

 

POUR CANDIDATER

L’École s’adresse aux étudiant.es inscrit.es en Master ou en formation doctorale de l’Université Lyon 2, de l’ENSAL et plus largement de l’Université de Lyon, des écoles doctorales EPIC et Sciences sociales de l’Université de Lyon, de la Faculté de Philosophie et Lettres à l’ULiège, de la Faculté d’architecture et d’urbanisme à l’UMONS. Sont également invités à postuler les étudiant.es inscrit.es au niveau Master et Doctorat d’autres universités et écoles françaises et étrangères. Pour ces derniers, la compréhension de la langue française est requise.

L’École est pluridisciplinaire (architecture, sciences de l’information et de la communication, géographie, sémiotique, philosophie…).

Le dossier de candidature se composera d’un document unique (pdf) comportant : 

  1. Une lettre de motivation dans laquelle le/la candidat.e exposera en une page les articulations possibles entre le projet « Politiques des ambiances urbaines : sons, images et corps » et son mémoire de Master, de doctorat ou tout autre projet de recherche ou professionnel.
  2. Un curriculum où figurent les études suivies, l’activité de recherche et le domaine de la recherche
  3. Il est demandé d’indiquer le niveau d’expérience antérieure dans la prise de son et dans la prise de vue (débutant, intermédiaire, confirmé) et si celle-ci était en lien avec une expérience professionnelle ou académique. L’admission à l’école d’été ne nécessite cependant aucun prérequis technique. Cette information n’est donc pas sélective, mais permettra d’organiser les groupes de travail de manière équilibrée.

Les candidatures sont à déposer via la plateforme ecolelyonville.sciencesconf.org, pour l31 mai 12h au plus tard et seront examinées par les organisateurs de l’école d’été. L’avis sera transmis le 5 juin.

En cas de problème lors de l’inscription, contactez : ecolelyonville-2018@sciencesconf.org

En cas de sélection, il sera demandé d’envoyer une image ou un son en lien avec l’intérêt de recherche ou professionnel (matériau produit  ou collecté) avant le 20 juillet.