Valentyna DYMYTROVA

valia-konferenzia-tartu

Chercheure postdoctorale ANR-14-CE24-0029 OpenSensingCity

Docteure en Sciences de l’Information et de la Communication de l’université Lumière Lyon 2

valentyna.dymytrova@sciencespo-lyon.fr

Thématiques de recherche: stratégies, cadres d’usages et pratiques professionnelles des acteurs de l’Open data; construction des identités au prisme des médias et des NTIC; approche sémio-pragmatique des dispositifs de la communication; analyse du discours; sémiotique de l’image.

ANR-14-CE24-0029 OpenSensingCity est un projet bidisciplinaire (informatique et sciences de l’information et de la communication), mené en collaboration étroite avec l’Ecole des Mines de Saint Etienne. Il s’agit d’analyser les besoins des utilisateurs de données ouvertes, professionnels et intermédiaires, afin d’en préconiser les structurations et les services qui leurs seraient associées. La partie relevant des sciences de  l’information et de la communication est  réalisée sous la direction scientifique de Françoise Paquienséguy, PR à Sciences Po Lyon et consacrée aux analyses des usages de l’open data au sein de la smart city.

Rapports de recherche: 

Paquienséguy, F., Dymytrova, V. (2017). Analyse de portails métropolitains de données ouvertes à l’échelle internationale. Livrable 2. <hal-01449348>.

Paquienséguy, F., Larroche, V., Peyrelong, M-F., Vila-Raimondi, M., Dymytrova, V. (2016). Synthèse des résultats de l’enquête auprès de ré-utilisateurs de données ouvertes. Livrable 1.  <hal-01432124>.

Projet « Cartographie dynamique et représentations des acteurs de l’open data sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes », porté par les laboratoires ERIC (EA 3083) et ELICO (EA4147), co-financement ISH de Lyon.

Ce projet porté par Isabelle Hare et Julien Velcin (Université Lyon 2) vise à développer une cartographie interactive des acteurs du territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpe, investis dans le domaine de l’open data et à caractériser leurs échanges. Il s’agit d’interroger à la fois les représentations et les modalités techniques ou socio-économiques, comme la monétisation, le développement d’applications, de services à partir de ces données extraites en contexte ou sur le web.

Projet de recherche interdisciplinaire « Ignis mutat res : Penser l’architecture, la ville et les paysages au prisme de l’énergie », mené de 2011 à 2014 par l’École nationale supérieure d’architecture de Lyon, l’IEP Lyon et l’université Catholique de Louvain en réponse à l’appel du Ministère de la Culture et de la Communication et du Grand Lyon, sous la direction du Pr. François Fleury.

Ce projet visait à constituer des savoirs et des méthodes susceptibles d’améliorer la cohérence énergétique entre les interventions d’acteurs importants de la réalisation du cadre bâti, en exploitant le concept de décalage appliqué aux représentations de l’énergie et de ses enjeux et aux objectifs des différents partenaires de la réalisation architecturale.

Publications :

ACL (Articles dans des revues nationales qualifiantes avec comité de lecture)

  • « La réutilisation et les réutilisateurs des données ouvertes en France : une approche centrée sur les usagers », avec F. Paquienséguy, Revue Internationale des Gouvernements Ouverts, v. 5, p. 117-132, août 2017. ISSN 2553-6869. Disponible à l’adresse : >http://ojs.imodev.org/index.php/RIGO/article/view/204/338>
  • « Les nouvelles technologies numériques au service d’une mobilisation collective: le cas de la Révolution de la dignité en Ukraine », dossier « TIC et Mobilisations », coordonné par T. Guaaybess et N. Pélissier, revue Communication, Technologies et Développement, novembre 2015. En ligne : http://www.comtecdev.com/fr/telecharger/Dymytrova.pdf
  • « Quand une révolution devient orange : approches sémiotique et discursive d’une couleur en politique », dossier « Couleurs politiques », coordonné par V. Bonnet, H. Constantin de Chanay et D. Desmarchelier, revue Mots. Les langages du politique, juillet 2014, p.85-101.

Co-direction du dossier thématique de la revue :

Dymytrova V., Lamizet B. (dir.) « Penser l’Ukraine après Maidan. La crise ukrainienne et la reconfiguration des identités politiques », revue Les Cahiers du Sens public, n° 17-18, avril 2015.

ASCL (Articles dans des revues sans comité de lecture)

  • « Open Data et Smart Cities : Quels chantiers pour les SIC ? », avec V. Larroche, F. Paquienséguy et M-F. Peyrelong, Les Cahiers de la SFSIC, n°14, juin 2017, p.308-313.

OS (Ouvrages scientifiques collectifs, chapitre d’ouvrage ou contribution)

  • « L’énergie en quête de transparence : quelle visibilité pour l’énergie dans la communication publique territoriale ?» in : Catellani A., Crucifix A., Hambursin C., Libaert T. (dir.), La communication transparente. L’impératif de la transparence dans le discours des organisations, Louvain: Presses universitaires de Louvain, 2015, p.147-165.
  • « De l’harissa et du jasmin pour le dernier pharaon : Les révolutions tunisienne et égyptienne au prisme de la presse écrite ukrainienne » in : T. Guaaybess (éd.), Cadrages journalistiques des « révolutions arabes » dans le monde, Paris : L’Harmattan, coll. « Communication et civilisation », 2015, p.77-92.
  • « Les enjeux discursifs et symboliques d’une dénomination identitaire qui fait référence au passé : une analyse des discours publics russes sur la crise ukrainienne (2013-2014) » in : Guellil N., Hailon F., Richard A. (éd.),  Le discours politique identitaire, coll. « Logiques sociales », Paris: L’Harmattan, 2015, p.49-76.
  • « La construction sémio-discursive de l’émotion dans la presse écrite », in : B. Vacher, C. Le Moënne et A. Kiyindou (éd.,) Communication et débat public : les réseaux numériques au service de la démocratie ?, Paris : L’Harmattan, coll. « Communication et civilisation », 2013, p. 203-211.
  • « L’identité ukrainienne dans le miroir de la presse française : de la représentation à la reconnaissance », in : S. Rouquette (éd.), L’identité plurielle : Images de soi, regards sur les autres, Clermont-Ferrand : Presses universitaires de Blaise Pascal, 2011, p. 39-60.
  • « La « révolution orange » dans le prisme des éditoriaux de la presse française », in : K. Forbig,  Ch. Tessier (éd.), Sens et représentations en conflit, Bruxelles : P.I.E. Peter Lang, 2011, p. 117-127.

Thèse de doctorat :

« Identités politiques, discours et médias : Le cas de la Révolution orange » sous la direction de Bernard Lamizet, soutenue le 21 novembre 2011 à l’université Lyon 2. Mention : Très honorable avec les félicitations du jury à l’unanimité.

Communications dans des congrès nationaux et internationaux

  • « Opendata et Métropoles, Les enjeux d’une transformation à l’œuvre » (avec F. Paquienséguy, Sciences Po Lyon), 15e séminaire Marsouin, Roz-sur-Couesnon, 18-19 mai 2017.
  • « La mise en scène visuelle de l’Open data : enjeux sémiotiques, communicationnels et politiques » avec Isabelle Hare (ELICO, université Lyon 2), colloque Les données urbaines : quelles pratiques ? quels savoirs ? Lyon, 13-14 décembre 2016.
  • « Les enjeux des données ouvertes liées à la mobilité vus par leurs utilisateurs », conférence internationale Improving Public Policies in a Digital World, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, Paris, 5-6 décembre 2016.
  • « La construction de la temporalité sur Twitter : le cas d’une commémoration politique » avec Alexander Kondratov (GRESEC, université Grenoble 3), XXe Congrès de la Société des Sciences de l’Information et de la Communication Temps, temporalités et information-communication, Metz, 8-10 juin 2016.
  • « L’Europe vue d’Ukraine : Une analyse sémio-discursive d’une polémique médiatisée », colloque international Discours d’Europe, discours sur l’Europe.  Quand polémiques et controverses s’en mêlent, Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 17-18 décembre 2015.
  • La « guerre des langues » en Ukraine : l’approche sémio-discursive des identités politiques au prisme des médias », colloque international Médias et identités : acteurs ou instruments de la construction des appartenances communautaires, ethniques et nationales ?, organisée par l’Université libre de Bruxelles, Bruxelles, 16-17 décembre 2013.
  •  « L’énergie en quête de transparence », colloque international La communication transparente. Organisation, communication et transparence, organisé par l’Université catholique de Louvain, Bruxelles, 22-23 novembre 2013.
  • « Médiatisation de l’émotion lors des « nouvelles révolutions » : De la construction médiatique du « citoyen sentimental » dans la couverture de la révolution orange par la presse écrite française », XVIIIe Congrès de la Société des Sciences de l’Information et de la Communication La contribution des Sciences de l’Information et de la Communication aux débats publics, Rennes, 30 mai -1 juin 2012.
  • “L’événement-monde à travers la photographie de presse : la « révolution orange » dans la presse écrite ukrainienne, russe, canadienne et française », colloque international Communiquer dans un monde de normes : L’information et la communication dans les enjeux contemporains de la mondialisation, organisé par l’Association Internationale de Communication (ICA), le Groupement d’Études et de Recherches en Information et Communication (GERIICO) et la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC), Roubaix, 7-9 mars 2012. En ligne : http://hal.univ-lille3.fr/hal-00823883.
  • « La parole citoyenne dans la couverture médiatique de la « révolution orange » par la presse quotidienne française » in : M. Burger, J. Jacquin, R. Micheli (éds.), Les médias et le politique : Actes du colloque international « Le français parlé dans les médias », Lausanne, 1-4 septembre 2009, Lausanne : Centre de linguistique et des sciences du langage, mis en ligne 2010. En ligne : http://www.unil.ch/clsl/page81503.html.
  •  “Political Identities Construction in Ukrainian and French News Media”, 2nd Young Scientists Forum on Central and South East Europe Cultural Changes in Central and South East Europe after 1989, University of Vienna, October 28-30, 2010.
  • « Confrontation, négociation et recomposition des identités politiques ukrainiennes dans les forums sur Internet », les Doctoriales de l’Association française des russisants Monde russe et identités, ENS de Lyon, 14-15 octobre 2010.
  •  “Digital strategies of Ukrainian political identities: the 2010 presidential campaign”, International Graduate Student Symposium New Perspectives on Contemporary Ukraine: Politics, History and Culture, Munk Center for International Studies, University of Toronto, January 21-23, 2010.
  • « Les représentations de la « révolution orange » dans la presse écrite française », colloque national Représentation, reconnaissance et identité culturelle. Le lien social à l’épreuve de la pluriculturalité, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand 2, 26 – 27 novembre 2009.
  •  « Les médias et la formation des identités : des représentations aux significations de la révolution orange », colloque international des jeunes chercheurs Sens et représentations en conflit, Université de Nantes, 3 – 5 décembre 2009.
  • The Makers of Revolutions: Media Representations of Political Identities of Youth during the Orange Revolution”, the 4th Conference Young People and Societies in Europe and around the Mediterranean: Territories, Identities, Policies, University of Bologna, March 26-28, 2009.

Journées d’études et séminaires de recherche

  • « Eléments pour une analyse sémio-discursive de l’émotion dans les médias écrits », séminaire thématique du laboratoire GERiiCO Analyser les émotions : quels enjeux ? quelles approches ?, Lille, MESHS, 27 novembre 2015.
  • « Analyse des discours et de la représentation de l’énergie » intervention avec V. Colomb et B. Jalenques-Vigouroux,  séminaire de recherche IMR  Architecture et réalisation énergétique, Lyon, ENSAL, 25 octobre 2012.
  • « L’imaginaire de l’Europe à la lumière de la « révolution orange », 4ème Journée d’étude Les imaginaires de l’Europe, organisé par le CIERA, Université Franco-Allemande, ELICO (Lyon 2), Centre Norbert Elias (ENS de Lyon) et Bauhaus Universitat Weimar, ENS de Lyon, 3 octobre 2011.
  •  « Les représentations des identités politiques dans la presse », Journée d’étude franco-suisse Médias et politique, organisée par le laboratoire ELICO, l’IEP de Lyon, 29 mai 2009.
  • « Représentations médiatiques de l’identité », Journée d’étude des étudiants chercheurs en sciences de l’information et de la communication Les lieux d’émergence de la représentation, ENS de Lyon, 23 juin 2008.