Transitions vers l’Open Science, tensions de l’Openness – 8 juin 2018

Journée Scientifique ELICO, organisée avec le soutien de la Faculté des Sciences et des Techniques (Lyon 1). 

8 juin, 9h30-17h

Campus de la DOUA

Amphithéâtre de la BU Sciences

Tramway « Gaston Berger »​
 
 

L’Open Science est devenue le maître mot pour véhiculer les modalités ouvertes et collaboratives de la science, tant dans son élaboration, diffusion ou évaluation. Prolongement du déploiement à grande échelle du Libre Accès à l’information scientifique et incarnation des enjeux de l’innovation au profit de l’économie et de la société, l’Open Science implique un nouveau rapport au savoir et à la culture scientifique.

L’Open Science présente aujourd’hui suffisamment de maturité pour être appréhendée comme un objet de recherche éligible à une analyse critique. La journée « Transitions vers l’Open Science, tensions de l’Openness » vise à rendre compte des travaux qui analysent les tensions (économiques, sociales et culturelles) qui se jouent autour des phénomènes de l’Openness. Plus particulièrement il s’agit d’investir la signification sociale et symbolique de ces reconfigurations pour le champ scientifique, de même que les effets épistémologiques sur les formes de savoirs produits. Des approches pluridisciplinaires ont été privilégiées afin de porter auprès des communautés académiques un large débat autour des évolutions de la science contemporaine.

 

Programme :

Introduction à la journée par M. Fabrice VALLEE, VP Recherche à Lyon 1

Yves GINGRAS (UQAM)

La transformation des publications scientifiques : d’unité de connaissance à unité comptable

Blanca RODRIGUEZ-BRAVO (Université de Lèon)

Spanish Early Career Researchers: views and implication in Openness

Valérie SPEZI (Université de Loughborough – LISU)

Open-Access Mega-Journals: selected findings from a 2-year project

Chérifa BOUKACEM (ELICO – Lyon 1)

A quoi servent les éditeurs scientifiques à l’ère de l’Openness ? Une analyse critique des reconfigurations ds stratégies d’acteurs 

Sébastian GRAUWIN (UDL – ENS Lyon – IXXI)

 Observer l’évolution du Gold Open Access : tendances structurantes