JE La Ville en planches (Ville et BD) – Enssib – 10 avril 2015

La ville n’est pas indépendante de ses représentations écrites (romans, journaux) ou imagées (Cinéma, TV… ou BD). Montrer ou dire la ville n’a cependant rien d’évident et travaille de l’intérieur ce qu’écrire ou mettre en image veut dire. C’est cette double question que nous voudrions aborder à travers la mise en scène de la ville dans la bande dessinée.
Quelles représentations la BD donne-t-elle de la ville (d’hier, d’aujourd’hui ou de demain) ? À quoi sert la ville dans la BD, comment la BD la traduit-elle, l’utilise-t-elle ? Comment la ville interroge-t-elle à son tour la BD, ce que signifie faire de la BD ? Car la BD doit trouver des solutions, des ruses pour mettre en scène cet objet complexe et tenter de le maîtriser… ou non, et dès lors se laisser emporter… Voilà quelques-unes des questions que cette journée voudrait explorer à travers une perspective pluridisciplinaire, ouverte, au croisement des regards de l’architecte, du sémiologue et de l’historien.
► Entrée libre sur inscription : formulaire en ligne
Programme
  • 9h30-10h — Accueil et introduction
  • 10h — Jean-Michel Rampon (maître de conférences en sciences de l’information et de la communication) : Ville et graphic novel : étude de ca(dre)s depuis le New York vu par Will Eisner.
  • 10h40 — Pierre-Manuel Rouxel (architecte) : Cheminer dans et par l’image (esquisse à une définition du silence nécessaire).
  • 11h20 — Pause
  • 11h30 — Magali Boudissa (docteur en esthétique) : Ville et bande dessinée, à la lumière de 3 secondes de Marc-Antoine Mathieu.
  • 12h10 — Aymeric Landot (docteur en histoire) : De villes en villes : enjeux de représentations et cultures urbaines graphiques.
  • 13h — Déjeuner
  • 14h — Nancy Ottaviano (architecte-urbaniste) : La bande dessinée, un médium pédagogique pour l’architecture et l’urbanisme ?
  • 14h40 — Julia Bonaccorsi (professeur en sciences de l’information et de la communication) : La ville documentée par la bande dessinée : dialogues entre image photographique et dessin.
  • 15h20 — Pause
  • 15h30 — Magali Toro (architecte) : La bande dessinée a parfois des blancs / De la marge à l’entre-case.
  • 16h10 — Pascal Robert (professeur en sciences de l’information et de la communication) : La carte et le décor, sur Jérusalem de Guy Delisle.
  • 17h — Conclusion.